Nous en avons parlé tout à l'heure avec  la photographie de Rejlander, Salomé est une figure biblique. Elle a dansé pour Hérode et lui a demandé en échange la tête de Saint Jean-Baptiste.

rejlander stjeanbaptiste

Elle fait partie de ces figures féminines noires. Elle est souvent associé à Judith qui a drogué le général Holopherne avant le décapiter. Ces deux "jumelles" sont d'ailleurs les figures tutélaires sous lesquelles Michel Leiris a placé sa biographie, L'Age d'homme ( publié en 1939).

judith cranach

Salomé_avec_la_tête_de_Saint_Jean-Baptiste

En haut, vous avez Judith, et en bas Salomé, toutes deux représentées par Cranach l'Ancien.

Au XIXème siècle, elle devient l'incarnation de LA femme fatale et vénéneuse. Le tableau le plus connu à la représenter est sans doute l'Apparition de Gustave Moreau, un peintre symboliste dont je vous recommande de visiter l'atelier, qui a rouvert ses portes il y a peu de temps...

moreau3

Salomé continue à inspirer peintres, danseurs et cinéastes. Julianne Moore en donne une version parodique dans Cookie's fortune de Robert Altmann.

musee-national-gustave-moreau

Atelier de Gustave Moreau.

Si vous voulez plus d'informations, je vous recommande d'aller ci-dessous :

Textes Fondateurs " Salomé

Le personnage biblique de Salomé a donné naissance à une abondante production iconographique. Dès l'époque médiévale, les représentations du martyre de Jean-Baptiste incluent obligatoirement cette figure, puisqu'elle est l'instrument de la décollation du saint dans le projet de vengeance mis en place par sa mère Hérodiade.

http://crdp.ac-paris.fr